LA UNE / HOT NEWS

Enquête chez les thoniers à Sète

ImageImage 1

Après la reprise des campagnes de pêche au thon rouge en méditerannée impliquant la révision des quotas permettant le rénouvellement de la population de ces poissons en déclin car très prisés par les japonnais, Earthforce FS Occitanie a mené depuis 2014 des enquêtes et investigations dicrètes concernant le respect des lois et des pratiques au port de Sète. Nous avions, en effet, des marins infiltrés sur les thoniers senneurs qui ont participé à ces campagnes de pêche de plus en plus courtes. La population de thons rouges c'est rapidement reconstitué (en deux ans), ce qui permet aujourd'hui aux thoniers de diviser la durée de leurs campagnes de pêche de moitié et rentrer au port avec les cales remplies de thons parfois en moins de deux semaines. Ces campagnes ''éclair'' sont en principe encadrés par des observateurs et par des controles du respect de quotas imposés (2 000 tonnes pour les bateaux de l’organisation de producteurs sétois Sathoan*), mais hèlas, il y a toujours quelques ''disfonctionnements'' dans le système et les pratiques constatés par nos témoins. Nous avons allerté Elise Lucet et lui avons suggéré de se pencher sur la filière de pêche au thon en général et aller faire un tour à Sète à la rencontre des représentants de la profession. C'est désormais chose faite et l'équipe de Cash Investigations nous prépare une émission qui va être diffusée courant octobre 2018. S'il n'y a plus de fraude officiellement constaté qu'allons-nous apprendre ?

Pour mémoire, en janvier 2017 la justice a refermé son filet sur 5 patrons pêcheurs sétois et agathois. Le tribunal correctionnel de Montpellier les a condamnés pour fraude aux quotas de pêche au thon rouge.

Le plus lourdement sanctionné a été Gérald Lubrano.

  • Pour "déclaration mensongère à une administration publique en vue d'obtenir un avantage indus", il a écopé de 24 mois de prison avec sursis, 50000 € d'amende et 100000 € de confiscation de valeurs.

  • Raphaël Scannapieco et Généreux Avallone ont été respectivement condamnés à 15 et 12 mois de prison avec sursis, 20000 € d'amende et 50000 € de confiscation de valeurs.

  • Roger Del Ponte a été condamné à 12 mois de prison avec sursis, 15000 € d'amende et 50000 € de confiscation de valeurs.

  • Quant à André Fortassier, il s'est vu infliger 8 mois de prison avec sursis, 15000 € d'amende et 20000 € de confiscation de valeurs.

La confiscation de valeurs, non récupérable, est une mesure qui permet d'éviter la saisie des bateaux par la justice.
En revanche, les faits reprochés à Serge Di Rocco ont été requalifiés en "contravention" et tombent par là sous le coup de la prescription. Il a donc été relaxé.
Des déclarations de pêche minorées
Ces faits remontent à 2007, et 2008 pour Généreux Avallone. La justice a estimé que les patrons thoniers avaient volontairement sous estimé les volumes de pêche au thon rouge afin de ne pas dépasser les quotas imposés par la Commission Internationale pour Conservation des Thonidés de l'Atlantique (ICCAT en Anglais). Certains auraient vendus leurs droits à des armements étrangers, tout en déclarant des pêches fictives...

  • Cette année, l'ICCAT a attribué 4392 tonnes aux pêcheurs de Méditerranée, dont 2000 pour la SATHOAN (la société coopérative maritime de Sète, qui regroupe près de 50 producteurs, chalutiers et thoniers). Les quotas de pêche au thon rouge sont en hausse, de plus de 20 % par an depuis 2015. En 2018, ils augmentent encore de 18%, et continueront à croître de 17% pendant les 3 années suivantes. Les thoniers sétois ont mis le Cap sur Malte et les îles Baléares, avec à bord de chaque bateau, un observateur de l’ICCAT, chargé comme chaque année de veiller au respect de ces quotas. Dans la région, on recense aussi 2 thoniers au départ de Port-Vendres (Pyrénées-Orientales) et 2 autres thoniers senneurs d'Agde (Hérault), leur port d'attache. Ils devront faire face à la concurrence féroce des bateaux tunisiens et turcs. Quant aux prix, ils devraient rester stables.

Arrêté du 24 avril 2018 définissant les mesures de contrôle de la pêcherie de thon rouge (Thunnus thynnus) dans le cadre du plan pluriannuel de reconstitution des stocks de thon rouge dans l'Atlantique Est et la Méditerranée :

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/4/24/AGRM1811581A/jo/texte

36511057 10211209771472271 1912857023502876672 n

Article: Midi Libre du 03.07.2018 Crédit Photos: France 3 Montpellier / Midi Libre

 

Sempre Project rejoint la Société Française de Zoosémiotique

Notre ONG Earthforce Fight Squad / Guerriers Pacifistes vient d'être admise grace à son programme SEMPRE (Sound Environment & Marine Preservation) dans le comité scientifique de la Société Française de Zoosémiotique sise à l'Université Sorbonne de Paris. Nous allons ainsi pouvoir continuer à travailler sur le son et la communication musicale interspécifique avec les mammifères marins, notamment les baleines à bosse sous le couvert scientifique, élargir notre rayon d'action et le faire valider par des publications dans les revues correspondantes traitant de sujets concernant la zoosémiotique. Ces nouvelles sciences faisant partie de la Zoosémiotique se nomment la Zoomusicologie et Zooacoustique.

10275911 920310388002423 6653452019332466027 n 2

Voici un exemple de notre travail en zoomusicologie. Le chant d'un mâle megaptera est d'abord enregistré, ensuite rentré dans un logiciel musical (ici garage band). Cela nous permet de l'étudier séquence par séquence, analyser les fréquences et les mettre en rapport avec un instrument (ici la guitare) qui sera accordée à la fréquence de l'animal. Ensuite nous allons reproduire ces phrases et ces séquences musicales, les mettre en harmonie, les mélanger et composer une partition  commune chant/guitare en y ajoutant éventuellement d'autres instruments et une section rythmique. Nous allons ainsi petit à petit construire une composition musicale qui peut être diffusée en milieu naturel ce qui nous permet d'observer les réactions de l'animal, établir une interaction, entrer événtuellement en communication avec lui et observer s'il est capable de reproduire la composition.
http://www.zoomusicology.com/ewExternalFiles/introduction%20a%CC%80%20la%20zoo%CC%88musicologie.pdf

Sans titre 2

Prise de son d'une baleine à bosse (megaptera) dans les Caraïbes en mars 2018: https://soundcloud.com/jeepthefox/male-chanteur-mars-2018

https://www.facebook.com/SfZoosemiotique/

http://societefrancaisedezoosemiotique.fr/la-sfz/organisation/

Happy Holidays / Joyeuses Fêtes

The Good Pirates of the Caribbean wish You the "Happy Holidays"
Les gentils Pirates des Caraïbes d'Earthforce FS vous souhaitent des Joyeuses Fêtes de Fin d'Année

#Earthforcefightsquad

25550351 1605230822904313 941813907883283094 n

Le Défi "ZERO" Waste / Challenge for Christmas "Do It For The Planet" !

24174319 1831204707154642 1388098070661256124 n

EARTHFORCE Fight Squad lance une opération Gobale pour les Fêtes de fin d'Année durant la semaine                         du 23 décembre 2017 au 2 janvier 2017 et du dernier week-end de décembre pour l'Asie.

EARTHFORCE Fight Squad launched the Gobal Operation: "Zero Waste Challenge for Christmas". Participate is very easy. Just do it for the Planet ! Like, share and invite your friends.

Un petit défi bien sympa, accessible à toutes et tous pour la période des résolutions pour soulager notre planète.

Liens pour s'inscrire / Links to participate:

ASIA:                   https://www.facebook.com/events/305039599995901/ 

Global english:  https://www.facebook.com/events/1162104230589377/

Global french:    https://www.facebook.com/events/452294068500369/

Caraïbes:            https://www.facebook.com/events/1735125099871842/

Le désastre coralien

Gopr1843

Une tortue cherchant la nourriture sur un tapis de corail mort à Petite Terre

 

Earthforce FS/CWI et son Ecopatrol s'est intéressé à l'état du corail après le passage des cyclones Irma et Maria en Guadeloupe. Nous avons nous même effectué des observations à divers endroits comme Petite Terre, Ilet Pigeon, Ilet Gosier, Grand Cul de Sac Marin et nous avons aussi demandé à des plongeurs et des clubs amis et partenaires de faire des observations à leur tour. Le constat est assez alarmant et même si les récifs étaient déjà mal en point avant le passage des cyclones, la situation actuelle suite à Irma et surtout Maria est catastrophique, particulièrement dans le lagon de Petite Terre. Les deux cyclones successifs n'ont pas vraiment arrangé les affaires pour le corail en régression depuis 2005 et des gros dégâts sur les fonds marins et les massifs coralliens ont été constatés.

Dans l'ensemble, 30 à 40 % des coraux ont été fortement impactés. Déplacés, brisés, arrachés voir disparus. Nombreux sites ont été envahis par du sable avec l'enfouissement des massifs. 10 % des coraux ont subi un phénomène de blanchissement post-cyclonique. Sur la cote sud la moitié des herbiers ont été fortement endommagés avec des rhizomes arrachés. Certains herbiers ont été décrochés par la houle et d'autres ensablés. La sédimentation post-cyclonique a engendré une forte prolifération d'algues sur des sites. Certaines plages ont perdu de 1m et jusqu'à 15m linéaires de sable alors que d'autres ont reçu un apport. Les plages volcaniques sont couvertes de pierres, le sable a été emporté par la houle. Dans le lagon de Petite Terre par exemple, le corail a subi des nombreux dégâts qui sont venu se rajouter au précédents et est détruit pratiquement à 90 %, les fonds marins sont devenus un cimetière de corail mort. Les phénomènes de hausse de la température de l'eau et son acidification sur une période importante de presque 2 à 3 mois/an réunis ajoutés à la pression touristique et le passage des cyclones avec une houle puissante ont eu raison de ce paradis tropical. Malgré les efforts de conservation et une apparition des petits récifs par-ci, par-là ce lagon corallien est quasiment mort et ne retournera jamais à sont état originel car la croissance du corail est extrêmement lente, de 0,5 à 2 cm par an.

 

Gopr1823

Un petit banc de chirurgiens "broutants" les algues qui envahissent le corail mort à Petite Terre

 

 

Gopr1766

Un requin nourrice ou dormeur (Ginglymostoma cirratum) de belle taille, 2,5 à 3m environ dans sa cachette à Petite Terre

 

 

Proud of our Pacifist Warriors/Earthforce FS est fier des ses Guerriers Pacifistes

 

 

21559004 1799626206732553 4275343805620075371 n

21686253 10213719322358901 9026127820175647504 n

Depuis le début de septembre 2017 la Caraïbe a été impacté par deux cyclones extrêmement dévastateurs classé en ouragans catégorie 5 espacés de 10 jours : Irma et Maria. L'oeil de l'Irma est passé à 120km au nord de la Guadeloupe et a sévèrement impacté les iles du nord et celui de Maria à 50km au sud ayant rasé la Dominique quelques heures auparavant et poursuivant ensuite sa route vers l'Amérique du nord, détruisant tout sur son passage jusqu'à Puerto Rico.

L'ONG Earthforce FS/CWI et ses Guerriers Pacifistes ont réagi immédiatement en se portant volontaires dans l'aide aux victimes de l'Irma et en rejoignant d'autres associations dès l'ouverture de la cellule de crise à l'aéroport Pôle Caraïbes de PTP et l'autorisation de la préfecture. Nos Warriors ont été présents tous les jours jusqu'à la fermeture du centre d'Accueil et de la cellule d'hébergement pour cause de Maria et un groupe est parti en coordination à Grand Case à St.Martin. Après le passage de Maria sur la Guadeloupe, les dons ont été récupérés et stockés dans un local de Gwada Partage à la Marina du Bas du Fort pour être ensuite envoyés à St.Martin ou en Dominique par voie maritime. Earthforce FS/CWI a déclenché alors l'opération ''Caribbean Strong/Sos Dominica''. Nous avons rejoint Sea Shepherd Conservation Society qui a dérouté son navire John Paul Dejoria, lui même déjà engagé dans l'aide à St.Maarten dans son opération ''Good Pirates Of The Caribbean''. Nous avons été chargé de lui trouver un emplacement central accessible et de la gestion à quai du navire ainsi que des réparations nécessaires et de l'assistance au bon fonctionnement de son escale en Guadeloupe. Les Warriors ont participé à la collecte, le transport, le stockage et le chargement des denrées alimentaires (adultes/BB), sanitaires, médicaux, eau, nourriture pour animaux, du matériel et de l'outillage, près de 6 tonnes de charge destinée à l'aide aux dominiquais. La campagne de dons a été lancée et géré par Sarah Gysler (aujourd'hui membre de Sea Shepherd), d'autres dons ont été récupéré par la Gratiféria ou amenés au local directement par les guadeloupéens très solidaires. Earthforce FS/CWI a expédié 4 bateaux et a participé à la dernière ''livraison'' des colis (action commando ''One Love'') le vendredi 13 septembre après le départ du navire de Sea Shepherd pour aller livrer directement les villages qui ne l'ont pas été et se trouvaient dans le besoin d'une urgence absolue. Plus d'une dizaine de Warriors ont activement participé sur place dans toutes ces opérations après Irma et Maria avec des associations partenaires telles que Gwada Partage, Gwada Conexion ou Rassemblement Eco Citoyen ainsi que Citron Bleu et Caraïbe Evasion. Earthforce FS/CWI va continuer quelques actions ponctuelles sur la Dominique, mais après un mois et demi d'aide humanitaire qui n'est pas notre vocation première, nous retournons à nos activités habituelles de protection de l'écosystème littoral et de l'éducation. Par notre présence sur le terrain, nous avons assumé notre position en tant que la seule ONG d'Action Directe sur l'ile. Merci a tous ces Warriors au grand cœur, les bénévoles et les associés qui se sont impliqué sans compter dans toutes ces opérations humanitaires.


P.S. Il n'y a pas de "Warrior du Mois" en octobre, car tous ceux qu'ont participé aux opérations le sont !!!

Cellule de crise St.Martin/St.Barth à l'aéroport Pôle Caraïbes de Pointe-à-Pitre

21430413 10214214848025534 8922038617576106810 nSaint Martin détruit par l'Irma    Img 6045 La Jeep d'EFS à l'accueil des rescapés à PTP

21740528 10212547432353126 8230256243743688534 n L'Accueil à l'arrivée Pôle Caraïbes   Img 6081Les prises en charge

Img 6082 La cellule hébergement   Img 6083Distribution de repas

Img 6080 Les dons par Gwada Partage   Img 6071Le sous-préfet Jean-Michel Jumez en pleine action

Img 6070 Les filles au travail  Img 6100Coraline Marin et Etienne Coquinot, deux Warriors infatigables

Le groupe de coordinnateurs part pour l'aéroport de Grand Case pour une meilleure gestion départs/arrivées

21752485 10212580926510459 8176457842651230430 nLe départ des coordinateurs pour SXM    21765226 10212635178986737 6967276021341887890 nLes coordianteurs:Katia,Laetitia,Marie,Valérie et Sébastien

22089894 669572589904100 9175042077690657507 n Le départ à Grand Case   Img 6051 L'arrivée à PTP

Le navire de Sea Shepherd John Paul Dejoria est amarré à la Marina de Gosier, les collectes s'organisent pour la Dominique

Img 6177 Le navire est placée à quai à la Marina de PTP par EFS avec une aide précieuse d'Ariane de la Capitainerie

 

Img 6128 On déménage les cartons de dons de l'aéroport à la Marina  

21730857 1943886352547457 1682683889267020624 n Le REC organise une collecte de dons    21742909 1943881409214618 3903285379179490146 n La collecte

pour SXM avec l'équipe du REC

22154160 2068300180068264 8585357515800398153 n La collecte des Guadeloupéens pour la Dominique organisée par Sarah

 

Dsc00493 EFS gère l'assistance du JPD de Sea Shepherd à quai  

 

Img 6159 Le chargement

Img 6162 Le don d'un gros groupe éléctrogène

Dsc00506 La réparation du câble de grue

Dsc00532 Chargement du groupe   Img 6168 L'arrière du navire est à bloc

22228330 1526286640743183 12344013249282487 n L'avant idem   Img 6165 Au total 6 tonnes de charge

22279882 1563608580329010 4189219869981232568 n L'équipe au complet   Dsc00522 Avant le départ

Dsc00538  Le JPD s'en va pour la Dominique

Opération commando EFS/CWI-Citron Bleu-Caraïbes Evasion: "OneLove/SOS Dominica"

22471543 136943510279774 2125294023 n JJP d'EFS et Nico de Caraïbes Evasion   22448501 10214390250129532 5483504134339610348 n Jean-Mi et Gérard de Citron Bleu

22500911 136943520279773 79295494 n C'est parti   22471481 136802753627183 9945799 n A fond les chevaux

Dsc00556 On nous attend sur le ponton détruit  Dsc00560 On décharge comme on peut

Dsc00559 Jean-Mi en porteur étanche    Dsc00579 Les pick-ups sont là

Dsc00575  Le dominiquais érent   Dsc00574

22472628 1493153767404376 148111225 nLa confection des rations    Dsc00557Tout est chargé

 

Dsc00581 Les cartons   22406051 10214390253609619 4336948880363452547 n Et les rations à distribuer à la population

22497713 136943513613107 1438445448 n Le retour en Guadeloupe   22310327 10214396323041351 6730593335844805944 n "One Love", une action rapide et efficace

MERCI A TOUS LES WARRIORS BENEVOLES...ON CONTINUE !!!

https://www.facebook.com/fabien.delporte/videos/10154650646321735/?hc_ref=ARSs3BfozejvxB8qBw26GGgE0nzQWPbVNke7CGL80u5E1K7EUTlxxKFjDtI703ilVAo

 

 

 

Opération Gwadloup Bèl é Pwop

Le bilan humain de l'opération du 21 mai 2017 initiée par Earthforce FS/CWI sur le territoire de la Guadeloupe:
13 lieux ont été nettoyés avec la participation de près de 300 bénévoles de tous âges, des associations de citoyens, clubs de sports et de plongée, des spécialistes de l'environnement et deux Kaz à mégots ont été construites sur place et installées à Petit Havre et à Rivière Sens. Nous remercions tous ces bénévoles impliqués et engagés pour l'effort qu'ils ont fourni dans la joie, la convivialité et la bonne humeur pour donner un tout petit coup de propre à cette belle ile qui en a tant besoin. Merci et un grand BRAVO à tous les Warriors. On remettra ça !!! Un autre constat s'impose cependant: très peu de citoyens "locaux" originaires de l'ile participent à ce genre d'opération. A peine 2% sur l'ensemble de bénévoles surtout "métropolitains". On peut alors se poser une question: Qui doit régler le grave problème de pollution par déchets qui impacte l'archipel dans son ensemble? Est-ce aux bénévoles métropolitains considérés malheureusement encore trop souvent comme "expatriés" descendants d'esclavagistes indésirables et envahisseurs, aux institutions d'état ou aux pouvoirs publics locaux? Nous avons prouvé à maintes reprises, nous, les citoyens "résidents", que nous sommes responsables et impliqués dans la vie locale et sociale, que nous sommes concernés par ce fléau, donnant l'exemple en organisant ces événements régulièrement sur l'ensemble du territoire pour fédérer un élan vers une évolution d'un changement de cette mentalité lié surtout à l'incivisme, le "je m'en foutisme" latent et à la surconsommation qui conduisent notre société à la dérive générale encore plus désastreuse sur un territoire restreint comme celui d'une ile. Comment faire plus pour éveiller les consciences locales? Comment faire comprendre à la population qu'il y va de sa survie? Réfléchissons donc tous ensemble en bonne entente entre citoyens concernés, impliqués et volontaires pour que ce déclic se produise enfin rapidement car le temps presse et l'urgence fait appel à nous tous !!!
En ce qu'il concerne le bilan matériel:
En comptant au minimum 1 sac de 100l par participant cela représente 30000l de déchets et il y eu bien plus de sacs remplis par toute sorte de déchets pouvant être mis dedans:
-Une centaine de bouteilles et plastiques divers ( sacs, barquettes, couverts, godets, cordages, débris plastique, bidons, grillages, polystyrène en décomposition, filets et fils de pêche, briquets, brosses à dents, pailles, briques boissons, emballages, tongues et chaussures, tissus, mégots et capsules, jouets, matelas, palettes, CHIOTS MORTS !!...)
-Bouteilles en verre (bière, rhum, vin, pharmacie...)
-Canettes et débris métalliques, aluminium d'emballage
-Une trentaine de pneus
Des encombrants:
-Tôles diverses, cuvettes de toilette et lavabos, un réservoir d'eau pour habitation en plastique, des tuyaux, deux fonds de coques de bateau et boudins de pneumatiques, des piquets, grilles, grillages et autres métaux, câbles électriques, matelas, télés, écrans et ordinateurs, bouteille de gaz, pièces mécaniques, casiers de pêche détruits...
Nous n'avons pas ramassé des encombrants lourds genre machine à laver, cumulus, frigos et congélateurs...
Estimation des VHU (véhicules hors d'usage) entre 9000 et 12000 qui trainent sur le territoire de la Guadeloupe.
J'en oublie certainement, mais c'est toute la panoplie imaginable de consommation qui devrait obligatoirement finir dans les poubelles et les déchetteries et non dans la nature. Un bien triste bilan et une petite goute dans l'océan de déchets qui envahissent l'archipel .

Photos: https://www.facebook.com/earthforcefightsquadwest/posts/1339562382745996

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et plein air
L’image contient peut-être : une personne ou plus, arbre, plante, foule, ciel, enfant, plein air et nature
L’image contient peut-être : une personne ou plus, arbre, herbe, plein air et nature
L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout, arbre, ciel, plein air et nature

Sorties d'Observation des Mammifères Marins

15541983 1232325786833449 1006748532408527383 n

Nos sorties d'observation ( en attendant notre propre bateau) se font en collaboration avec notre partenaire Shelltone Whale Project à partir de Deshaies . Grace à eux, nous pouvons rentrer ces observations dans une banque des données et mettre ainsi à jour un fichier sur la biodiversité de la Guadeloupe et souvent nous avons la chance de rencotrer les "U-boats" et les dauphins qui jouent à cache à l'eau. Les cachalots et quelques espèces de dauphins comme le dauphin tacheté pantropical ainsi que les globicéphales font partie des mammifères marins endémiques en Guadeloupe au contraire des baleines à bosse qui nous rendent visite que pendant une période allant de décembre à mai. Ces sorties d'observation sont faites dans le cadre d'étude comportemale et de récolte de sons captés par un hydrophone et enreristrés dans nos fichiers sonores. C'est un travail parfois assez "sportif" selon les conditions météo, mais toujours très agrèable nous procurant des énormes sensations. Nous entrons dans une autre dimension au contact des ces animaux extraordinnairement magiques. Pour l'année 2017 nous préparons deux projets d'envergure avec notre cétologue et skipper Stéphane Sellem dit Papaours et le catamaran Niominka II. En attendant, un énorme merci à Pierre Lavagne de Castellan et SWP.

Photos: Valérie Gueit, Jerry Pelikan Photos/Vidéo: André Maszewski

Dsc09852

Dsc09862

2016 11 18 16 41 08

15134584 1359924364041330 6840785191159639362 n

15542277 10210078333667727 5374169264498901776 n

15094385 1359753040725129 5592338124773946294 n

15391038 1389526391081127 1599424166065002488 n

15541656 1389527127747720 3712049338166183899 n

15327450 1383262868374146 6307324004548386643 n

15391080 1383257771707989 5052892540211333080 n

15337464 1383259111707855 4874425829735602143 n

15317761 1382303975136702 6899278783559487020 n

15317857 1382304368469996 2696465555325888644 n

15442322 10210059100586912 5361638226032179258 n

https://www.youtube.com/watch?v=see7WXMgq6M&feature=share

Pano cetaces bispano-cetaces-bis.pdf (1.79 Mo)

 

 

 

OCEAN WARRIOR

Le tout nouveau vaisseau amiral de Sea Shepherd "Guerrier des Océans" est arrivé à Amsterdam. Construit spécialement pour des opérations anti-braconnage, il a quitté Antalya en Turquie où il a été construit en un temps record, a traversé la Méditerranée en faisant une halte à La Spezia en Italie et vient de couper ses puissants moteurs dans son port d'attache. Il est ouvert à la visite publique pour quelques jours avant son départ dans les mers australes pour s'interposer à la nouvelle campagne japonaise de la chasse à la baleine. EARTHFORCE FS lui souhaite non "Bon Vent" car c'est n'est pas un voillier, mais "Bonne Chasse" aux braconniers de tous genres et à tous ceux qui ne respectent pas notre planète Océan.

For the Oceans...Good Luck !!!

14225595 10155139727438362 9121627199133593052 n14225456 10154291784211999 8840615762350697864 n14355613 510950402433760 9060511255095462865 n 114355613 510950402433760 9060511255095462865 n14212155 10154288262411999 8007080820840148256 n13813666 1042107872491772 8790157141214075392 n14264940 10154296729306999 1148207891116484046 n14264944 10154296729256999 2949104424571834678 n

14291630 10209519723403310 2284228414386957401 n  14324669 508126402716160 6496081161250482010 o

Interceptor EFS

Nous avons enfin trouvé le bateau parfait pour nos activitées aux Antilles. C'est un bateau d'intervention rapide d'une longueur de 23 pieds et de 700kg équipé d'un eco-moteur nouvelle génération de 150cv. Ce bateau servira à notre Ecopatrol et sera destiné à la surveillance et protection du littoral et zones marines protégées (incivisme, braconnage, relevés des données, observations...). A la plongée, le nettoyage de fonds marins et sorties en mer éducatives. Ce bateau nécessite un gros budget d'achat et de fonctionnement de 50000€. Nous faisons donc un appel aux mécènes, donateurs généreux, aux sponsors, aux entreprises sensibles à la protection de la biodiversité et aux Ecovolontaires désirant participer en contrepartie à nos actions en mer. Notre bateau sera votre bateau !                                                 Vu le prix assez élévé de l'engin et vu l'état de nos finances qui sont à zéro (eh oui, aucune subvention),nous prévoyons lancer rapidement une subscription en forme de crowdfunding, mais les financeurs généreux peuvent aussi se manifester sur la page ''Contact'' de ce site. Merci à vous !!!11698638 913229535407209 4921422750394361780 n11709719 913229578740538 2500811710540255516 n11700867 913259048737591 3822507360458741850 n11949255 934628839933945 5478191827063682697 n12311196 980225912040904 6904643157352929588 n

Img 4203

Avec le concepteur et fabricant du Komet 23, Mathieu Bonvoisin. Nous préférons de travailler avec des petits artisans qui ont des idées, des mains habiles, ont épousé notre cause et qui nous soutiennent.

Gopr1316 version 2 copie

18836029 1344037085631859 6140024043214650357 n

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×